bandeau imageDRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Newsletter
Retour à la page d'accueil

Agir pour l’égalité des chances

Article Politique de la ville 14/04/2010

Accès à l’éducation : l’accès à l’éducation et la lutte contre l’échec scolaire est une condition essentielle de l’égalité des chances pour tous, et notamment pour les enfants vivant dans les quartiers relevant de la politique de la ville. L’intervention de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (l’Acsé) se situe en complémentarité et en partenariat de l’Education nationale...

1 ) Accès à l’éducation

L’accès à l’éducation et la lutte contre l’échec scolaire est une condition essentielle de l’égalité des chances pour tous, et notamment pour les enfants vivant dans les quartiers relevant de la politique de la ville. L’intervention de l’Acsé se situe en complémentarité et en partenariat de l’Education nationale.

  • Programme école ouverte

La direction régionale est membre du comité de pilotage Ecole Ouverte qui se réunit deux fois par an (allocation de subvention, bilan) et finance certains projets. Une information des DDCS sur les projets retenus est effectuée en comité technique régional notamment pour qu’un comparatif avec le dispositif Ville Vie Vacances (VVV) puisse être fait.

  • Ouvrir l’école aux parents pour réussir l’intégration

La direction régionale est membre du comité de pilotage régional et fait le lien avec le siège de l’acsé concernant le financement de projets.
Les dispositifs de la Dynamique Espoir Banlieues sont mis en œuvre par les délégués départementaux de l’acsé. Des points d’étape sont effectués lors des comités techniques régionaux (internats d’excellence, cordées de la réussite, busing prévention du décrochage scolaire).

2) Accès à l’emploi

actions d’accès à l’emploi

  • Développement régional des actions de parrainage

La direction régionale est membre du comité régional du parrainage piloté par la DIRECCTE et finance certains projet ;

  • Ecoles de la deuxième chance

La direction régionale attribue une aide au démarrage pour les écoles de la deuxième chance. Le suivi des projets est effectué au niveau départemental.

  • Promotion de la charte de la diversité ou du label diversité

3) La prévention des discriminations
Au sein des 18 critères reconnus par la loi comme sources potentielles d’inégalité de traitement, ceux de l’origine ou de « l’appartenance supposée à une race, une ethnie, une religion » font l’objet d’une intervention de l’Acsé, qui travaille également sur les discriminations relatives à l’adresse ou au quartier d’habitation, non listées parmi les 18 critères.

  • Appui aux acteurs locaux, en développant une ingénierie de projet et une offre de services qui s’appuie sur les trois outils développés par l’Acsé :
  • les formations d’acteurs
  • Mise en œuvre de diagnostics stratégiques territoriaux et de leurs préconisations
  • Accompagnement et animation des plans de lutte contre les discriminations des départements du Gard et des Pyrénées-Orientales, appui à l’émergence de nouveaux plans .
  • Animation du partenariat régional
  • Financement d’actions de sensibilisation, d’accueil des victimes ou de mesures ciblées visant le rétablissement de l’égalité de traitement.
  • Soutien et suivi du centre de ressources lutte contre les discriminations (Centre Interculturel de Documentation) Qualifier et appuyer les acteurs de la lutte contre les discriminations passe par des démarches de capitalisation, de diffusion des stratégies et des actions significatives, de construction d’outils et d’animation.

En savoir plus :

Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter les agents du Pôle Cohésion sociale territoriale à l’adresse suivante :

DRJSCS34-COHESION-SOCIALE@drjscs.gouv.fr