bandeau imageDRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Retour à la page d'accueil

Principes et intérêts de la démarche

Article En Midi-Pyrénées 29/09/2014

Si la finalité générale est d’assurer, à l’échelon régional, la cohérence de l’action fédérale au bénéfice d’une discipline sportive et de ses pratiquants, s’approprier le plan de développement permet la prise en compte des spécificités régionales, voire départementales pour un meilleur maillage du territoire.

L’élaboration d’un plan de développement pour une ligue ou un comité régional présente de nombreux intérêts dont un ou plusieurs prédomineront dans l’engagement de ce qui est avant tout une démarche de projet.

Si la finalité générale est d’assurer, à l’échelon régional, la cohérence de l’action fédérale au bénéfice d’une discipline sportive et de ses pratiquants, s’approprier le plan de développement permet la prise en compte des spécificités régionales, voire départementales pour un meilleur maillage du territoire.

Réaliser un plan de développement permet également, à la structure régionale, de :

- Afficher clairement ses valeurs clés et ses objectifs afin de mieux les partager,
- Donner encore plus de sens à l’engagement de tous les acteurs régionaux (dirigeants, techniciens,
arbitres) autour d’un projet commun par une mutualisation des compétences de chacun,
- Favoriser l’innovation pour réponde à l’évolution de la discipline, des activités et de la société,
- Valoriser les actions réalisées et les résultats obtenus en interne et auprès des partenaires publics
et privés,
- Avoir une vision sur l’olympiade (à minima) du développement de l’activité en vue de déterminer des
conventions d’objectifs pluriannuelles,
- Faciliter les demandes de financement des actions en les inscrivant dans la cohérence et la durée
d’un projet,
- Disposer d’un cadre d’action opérationnel facilitant la gestion de l’activité.

La liste n’est en rien exhaustive.

Les principes de la démarche de projet

Appliquée tout d’abord dans le milieu de l’entreprise, la démarche de projet peut s’étendre aujourd’hui à l’ensemble des domaines de la vie personnelle ou sociale et en particulier aux associations sportives.

En effet, par la professionnalisation, celles–ci deviennent à leur tour employeur et doivent faire cohabiter salariés et bénévoles, améliorer la qualité et/ou la quantité des services rendus dans un but de développement de la pratique et de pérennisation des emplois.
Aussi, le projet associatif semble aujourd’hui incontournable comme axe fédérateur de l’ensemble des forces internes. Il met alors en avant des ambitions, des choix et pousse chacun à plus d’interrogations sur le fonctionnement d’une organisation.
Il se présente concrètement comme un document écrit correspondant à un "texte dynamique", un pacte de participation. Il se veut un cadre unificateur, un moyen pédagogique de développement tout autant qu’un outil de l’opérationnalisation des actions.
Ainsi, outre la conception, la formalisation du plan de développement est une condition fondamentaled’existence et de reconnaissance du projet de toute structure, constituant la base d’une communication tant auprès des acteurs du projet que des partenaires.

Ainsi, faire ce que l’on écrit s’avère tout aussi important qu’écrire ce que l’on fait.

Un guide méthodologique du plan de développement régional réalisé par la DRJSCS de Midi-Pyrénées est disponible en téléchargement à partir de ce lien.

Pour en savoir plus...

Patricia Martin - Tél : 05 34 41 73 52
Conseillère d’animation sportive