DRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Retour à la page d'accueil

Présentation du dispositif

Article Certifications & emploi 5/05/2019

Un dispositif d’accompagnement à l’attention des jeunes de 16 à 25 ans en difficultés d’insertion sociale et/ou professionnelle et prioritairement issus des QPV et ZRR.

Initié en 2015 dans le cadre des mesures issues du comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté (CIEC), et poursuivi dans le cadre du plan « Citoyens du Sport » intégré aux mesures Héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le dispositif SESAME a pour objectif d’accompagner des jeunes vers une qualification professionnelle visant un emploi dans le sport et l’animation.

En Occitanie, le dispositif a permis, entre 2015 et 2018, de soutenir plus de 800 jeunes dans le cadre de parcours individualisé.

Public éligible

  • Des critères d’âge impératifs :
    16-25 ans révolus avec dérogation jusqu’à 30 ans pour les personnes reconnues en situation de handicap
  • Des critères géographiques :
    résidant au sein d’un Quartier Politique de la Ville (QPV), d’une Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) ou d’une commune des PETR ou EPCI engagés dans un contrat de ruralité
  • Des critères sociaux :
    • Jeune sans soutien familial (dont le foyer ne dispose pas de revenus ou de ressources suffisantes pour le soutenir dans son parcours vers l’insertion ou l’autonomie
      Dans l’annexe n°2 de l’instruction n°2017/21 DGEFP/MIJ, il est précisé :
      « Est considéré sans soutien familial :
      - Un jeune constituant un foyer fiscal autonome non-imposable ;
      - Un jeune membre d’un foyer fiscal non imposable ;
      - Un enfant de foyer bénéficiaire du RSA ;
      - Un jeune membre d’un foyer fiscal imposable se déclarant en rupture familiale ».
    • Bénéficiaire de la Garantie Jeunes
    • Résidant en Foyer de Jeunes Travailleurs
    • En cours ou fin d’accompagnement Ecole de la 2ème chance ou Centre Epide
    • Jeune mineur bénéficiant d’un suivi PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse)
    • Bénéficiaire de l’Aide Sociale à l’Enfance ou d’un Contrat Jeune Majeur
    • Réfugiés

Il s’agit de jeunes qui sont en mesure :
• d’envisager un projet professionnel dans le secteur de l’animation et du sport
• d’exprimer une motivation pour l’encadrement des activités physiques et sportives ou des activités socioculturelles
• de justifier d’une première expérience dans l’un de ces secteurs
• de pratiquer une ou plusieurs activités sportives si le projet concerne l’encadrement sportif
• de répondre aux obligations d’honorabilité prévues pour l’encadrement des activités sportives et culturelles.

Identifiez et vérifiez une habitation sur un territoire prioritaire à partir des liens suivants :

Un accompagnement personnalisé

Une aide à hauteur de plus ou moins 2 000 € par jeune peut intervenir en complément d’autres financements de droit commun.
Le dispositif s’appuie sur de nombreux opérateurs départementaux et régionaux pour accompagner le jeune dans un parcours personnalisé qui peut intégrer différentes étapes :

  • la préformation aux métiers de l’animation et du sport
    • préformation généraliste : remise à niveau scolaire, aide à la définition du projet professionnel, immersion professionnelle...
    • pré-qualification : PSC1, BAFA, BAFD, diplôme fédéral, surveillant de baignade, BNSSA...
    • préparation professionnelle : préparation aux tests d’entrée en formation, construction du plan de financement, aide à la recherche de la structure de stage et d’un contrat en alternance
  • la formation professionnelle
    • soutien au financement des frais pédagogiques de formation qualifiante : CQP, CPJEPS, BPJEPS et DEJEPS
    • soutien au financement des frais annexes (déplacement et hébergement)
  • l’insertion professionnelle
    • préparation des entretiens d’embauche, CV
    • accompagnement à l’auto-entreprenariat ou à la création d’entreprise

Pour en savoir plus ...