DRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Retour à la page d'accueil
>Cohésion sociale >Inclusion sociale et protection des personnes >Lutte contre la précarité alimentaire >Un soutien aux actions innovantes associées à l’aide alimentaire en Occitanie

Un soutien aux actions innovantes associées à l’aide alimentaire en Occitanie

Article Cohésion sociale 8/04/2019

Les associations habilitées à distribuer de l’aide alimentaire dans les départements de l’Ariège, l’Aude, l’Hérault, le Gard et les Pyrénées–Orientales peuvent déposer un projet d’aide alimentaire à caractère innovant auprès des DDCS/PP.

L’article 61 de la loi n°2018-938 du 30 octobre 2018 » pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous », dite loi EGALIM, introduit en effet un nouvel axe de lutte contre la pauvreté et les exclusions dans le code de l’action social et des familles : la lutte contre la précarité alimentaire.

La lutte contre la précarité alimentaire est définie comme ayant pour objectif de favoriser l’accès des personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale à une alimentation favorable à la santé (dont fait partie une alimentation saine et durable, favorisant si possible l’approvisionnement en circuits –courts).

Proposer un accompagnement avec la distribution de denrées alimentaires

  • en plus du volet nutritionnel, la lutte contre la précarité alimentaire participe au développement des capacités des personnes à agir pour elles-mêmes, en contribuant au renforcement du lien social, à une plus grande mixité sociale et à l’insertion des bénéficiaires de l’aide alimentaire.
  • les projets innovants présentés, basés sur un état des lieux ou une analyse du contexte, devront ainsi prioritairement rendre un nouveau service à la population du territoire concerné tout en favorisant la construction d’une dynamique de réseau.
  • pour impulser ces dynamiques collectives nécessaires au montage des projets, outre l’Etat (DDCS/PP), peuvent être associés les établissements publics, les collectivités territoriales, les acteurs économiques, les associations, dans le cadre de leur objet ou projet associatif, ainsi que les centres communaux et intercommunaux d’action sociale.
  • L’action à mener sera financée sur le principe du co-financement (partenaires associatifs et institutionnels, FDVA, financement participatif…).

Modalités de déroulement

  • les DDCS/PP pourront, si besoin est, venir en appui au montage des projets et devront par la suite réaliser l’évaluation de l’action.
  • le porteur de projet devra produire un document de présentation du projet auquel sera joint le document CERFA de demande de subvention renseigné en ses diverses parties.
  • les projets présentés et sélectionnés par les DDCS/PP (un projet par département) devront être transmis à la DRJSCS, avant le 29 juin 2019, dernier délai.
  • Les départements concernés sont les départements les plus précarisés de la région Occitanie , soit l’Ariège, l’Aude, l’Hérault, le Gard et les Pyrénées–Orientales.
Lieux d’implatation de l’aide en alimentaire en Occitanie
(JPEG – 75.6 ko)

Téléchargez cette carte au format pdf