DRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Retour à la page d'accueil
>Etudes & statistiques >Publications >Regard sur... >Regard sur... Ambition territoriale Jeunesse, Education Populaire, Vie Associative

Regard sur... Ambition territoriale Jeunesse, Education Populaire, Vie Associative

Article Etudes & statistiques 4/06/2018

En 2018, l’État se dote au niveau régional d’une feuille de route pour permettre l’action concertée de tous les acteurs pour une politique en faveur de la jeunesse avec une attention particulière pour les jeunes les plus vulnérables.

La jeunesse est un âge de la vie marqué par le passage de l’adolescence vers l’âge adulte. Âge des expérimentations, des engagements et des choix, c’est une période d’apprentissage des responsabilités, d’accès à l’indépendance matérielle et de construction de l’autonomie.
La jeunesse c’est aussi l’âge des classements sociaux et de la confrontation aux inégalités sociales, les jeunes ne formant pas, loin s’en faut, un ensemble homogène.
Permettre à chacun d’entre eux d’envisager le meilleur avenir qui soit requiert la mobilisation de l’ensemble des acteurs publics. Il s’agit, en dépassant les champs d’interventions de chacun, de s’inscrire dans une vision centrée sur le parcours des jeunes.
En région Occitanie, l’État intervient en matière d’éducation, d’emploi, de logement, de service civique. Il favorise l’accès aux pratiques sportives et culturelles.

Et, si les enjeux en matière de jeunesse concernent l’ensemble du territoire régional, une attention particulière doit être portée aux 60 000 jeunes qui vivent dans l’un des 105 quartiers politique de la ville ou dans les zones de revitalisation rurale.
La jeunesse y est en effet parfois « plus invisible » et l’apprentissage de la mobilité conditionne souvent la réussite individuelle de chacun. En retrait social, cette jeunesse peut parfois exprimer la radicalité de sa frustration et développer des formes de repli conduisant potentiellement à des phénomènes de rejet, voire dans certains cas extrêmes, de radicalisation.

En matière de jeunesse. La loi relative à l’égalité et à la citoyenneté (LEC) propose dans son article 54, que le Conseil Régional exerce un chef de filât des collectivités territoriales. Le Conseil Régional Occitanie a mis en œuvre cette disposition fin 2017.

En 2018, dans ce contexte, l’État se dote au niveau régional d’une feuille de route pour permettre l’action concertée de tous les acteurs pour une politique en faveur de la jeunesse avec une attention particulière pour les jeunes les plus vulnérables.

Le pilotage régional des politiques publiques induit la formalisation de priorités jeunesse resserrées et le renforcement des compétences d’expertise et d’évaluation dès la conception des actions en associant étroitement le niveau départemental.

Ce document est également téléchargeable au format pdf