bandeau imageDRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Retour à la page d'accueil

Formation des bénévoles

Article Le FDVA 4/02/2015

Le principal bénéfice attendu est l’amélioration de la compétence des bénévoles associatifs, l’augmentation significative du bénévolat de longue durée et l’aide à la prise de responsabilité au sein des associations en vue du renouvellement de l’encadrement associatif.

Les formations soutenues seront collectives, articulées avec le projet associatif, gratuites (ou quasi gratuites) pour les bénévoles et adaptées à leurs contraintes et disponibilités.

Une association qui organise des formations pour ses bénévoles peut les ouvrir à des bénévoles adhérents d’autres associations. Le principe de formations mutualisées est encouragé à l’échelle des territoires dans un objectif de rapprocher l’action de formation des bénévoles locaux et/ou de permettre à des associations non fédérées d’en bénéficier.

Les formations éligibles

- Les formations à caractère régional, interdépartemental, départemental ou local

Les formations à caractère inter régional ou national relèvent de l’appel à projet national disponible sur http://www.associations.gouv.fr/10748-fdva-le-lancement-de-la-campagne.html

- Les formations gérées financièrement et organisées par les associations éligibles pour les bénévoles de la région Midi-Pyrénées.

- Les formations collectives, adaptées aux contraintes et disponibilités des bénévoles, en lien avec le projet de l’association et contribuant au développement des compétences des bénévoles.

Deux types de formations peuvent être présentés :

- Les formations centrées sur le projet associatif et les activités de l’association, dites « spécifiques » :

exemple : une formation à l’écoute destinée aux bénévoles d’une association ayant pour objet l’accompagnement des personnes en détresse.

- Les formations liées au fonctionnement courant de l’association, dites « générales » :

ex : gestion des ressources humaines, comptabilité, communication, informatique, etc.), à priori transposables dans d’autres associations et le cas échéant mutualisables.

Le niveau de maîtrise de la compétence visée par la formation (initiation ou approfondissement) est à spécifier par l’association.

Les formations non éligibles

- Les formations à caractère individuel qu’elles aboutissent ou non à la délivrance d’un diplôme (ex : BAFA, BAFD, PSC1…),

- Les réunions d’instances statutaires qui ne constituent pas des formations,

- Les activités relevant du fonctionnement courant de l’association : colloques, universités d’été, journées d’information et de réflexion,

- Les sessions d’accueil de nouveaux bénévoles.

Publics concernés

Sont concernés les bénévoles impliqués dans le projet associatif, ou en situation de le devenir. Ce sont, d’une part les élus (membres des instances dirigeantes), d’autre part les personnes engagées dans la mise en œuvre de l’activité.

Des salariés ou des volontaires (type service civique, service volontaire européen) peuvent participer à la formation. Seuls les bénévoles seront pris en compte dans les effectifs dans le respect des seuils de 12 à 25 personnes par session de formation. Vous préciserez les raisons du choix de ce « mixage ». Les bénévoles devront représenter la majorité des stagiaires.

Les actions de formation peuvent être ouvertes à des bénévoles d’autres associations.

Les priorités 2015

Priorités relatives aux formations

Ordre de priorité des actions éligibles :

1/ les formations spécifiques concourant au développement du projet et à l’activité de l’association, mutualisées avec d’autres associations au plan territorial et/ou d’un réseau associatif

2/ les formations générales (administratives, comptables…) liées au fonctionnement de l’association, mutualisées au plan territorial et/ou d’un réseau associatif

3/ Les formations générales liées au fonctionnement de l’association, et non mutualisées comme précisé précédemment.

Avant d’envisager la mise en œuvre d’une formation générale non mutualisée, l’association est donc invitée à se rapprocher des CRIB (Centre Ressources et d’Information des Bénévoles) du département et/ou autres réseaux associatifs ou fédérations susceptibles de faire connaître leur offre de formation pour une éventuelle participation ou mutualisation du projet.

Le tableau ci-dessous présente la typologie des actions de formations financées, ainsi que le montant financier maximal qu’il est possible d’obtenir selon le type de formation organisé. Pour le consulter, cliquez sur celui-ci.

Priorités relatives aux publics ou aux territoires

Une attention particulière sera portée aux formations destinées à :

1) développer les compétences des bénévoles issus et/ou impliqués dans les zones « fragilisées » (zone de revitalisation rurale, zone urbaine sensible,…).

2) favoriser l’accès des jeunes de moins de 30 ans à l’exercice de responsabilités. Peuvent donc être retenues les actions concourant à l’engagement des jeunes comme le prévoient les orientations du Comité Interministériel à la Jeunesse (cf. www.jeunes.gouv.fr).

Nature de l’association

Une attention particulière sera apportée aux associations pas ou faiblement employeurs (maximum 2 salariés équivalent temps plein)

Nombre de bénévoles éligibles

Par session :

- le seuil minimum est de 12 stagiaires bénévoles (ce seuil peut être abaissé à 8, à titre dérogatoire et dûment justifié) ;

- le seuil maximum est de 25 stagiaires bénévoles.

Le nombre de formations mises en œuvre par l’association doit être crédible au regard des capacités de cette dernière. Par ailleurs le nombre de bénévoles concernés par les formations sera mis en rapport avec l’effectif global de bénévoles réguliers déclarés par l’association. Les services instructeurs ont la latitude de ne retenir qu’une partie des formations et des jours proposés par l’association, au vu de ces éléments.

Toute formation doit être justifiée par une feuille de présence signée par les stagiaires, à joindre obligatoirement au compte-rendu produit à l’issue de la formation.

Déroulement des actions de formation

- Les actions de formation ont des durées adaptées aux rythmes de la vie associative, aux besoins et contraintes des bénévoles. Une formation peut comprendre plusieurs phases, et ainsi se décomposer en plusieurs demi-journées, plusieurs soirées, etc.

- Une action de formation peut prévoir plusieurs sessions identiques.

On entend par « session identique » un même programme de formation reproduit dans des lieux ou à des dates différentes et s’adressant à des bénévoles différents.

- La durée d’une action de formation est au minimum d’une journée (égale à au moins 6 heures) ; le nombre maximum de jours est précisé dans le tableau selon les types de formations organisées (mutualisées ou non) ;

- Les actions de formation doivent impérativement être engagées et réalisées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015.

- Dans le cas où plusieurs actions de formation sont présentées, l’association doit impérativement hiérarchiser ces dernières en les classant par ordre de priorité (au moyen du « tableau récapitulatif » joint au CERFA).

Modalités financières

Les actions de formation proposées aux bénévoles :

- sont en principe gratuites,

- dans le cas où elles sont payantes, elles ne seront éligibles au titre du FDVA :

o qu’à la condition du versement d’une faible contrepartie financière par les participants (maximum 10 € hors repas) ou

o que les coûts facturés correspondent aux prix de prestations « accessoires » à la formation : repas, nuitées...

Le montant de la subvention est fixé forfaitairement à 500 € par jour, sur la base d’une journée égale au moins à 6 heures.

Dans le cas où le total des fonds publics, FDVA compris, excède 80 % du coût global de l’action de formation, le montant de l’aide du FDVA sera écrêté.

Il est précisé que dans le taux des ressources privées (qui doivent donc être au moins égal à 20 % du budget total de la formation), le bénévolat ne pourra être pris en compte, le cas échéant, que s’il fait l’objet d’une valorisation détaillée dans les documents comptables de l’association ou dans le dossier CERFA.

Il est rappelé qu’une subvention est par nature discrétionnaire. Il appartient à l’administration d’apprécier la recevabilité et la pertinence des justifications apportées et de fixer en conséquence le nombre d’actions et de jours subventionnés.

Téléchargements...}

Notice explicative pour utiliser E-subvention

Le dossier de demande 2015 du FDVA " Formation de bénévoles "

La note d’orientation 2015 du FDVA en Midi-Pyrénées

Le compte-rendu de la subvention 2014 " Formation de bénévoles "