bandeau imageDRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Cohésion sociale >Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale >Retour sur la journée régionale de mobilisation - 24 novembre 2016 à Carcassonne

Retour sur la journée régionale de mobilisation - 24 novembre 2016 à Carcassonne

Article Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale 13/12/2016

L’adaptation des mesures retenues au niveau national à la réalité des besoins exprimés localement a nécessité et nécessite toujours en Occitanie la mobilisation de tous à travers la mise en place de comités de pilotage régionaux animés par la DRJSCS et départementaux animés par les DDCS/PP.

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale adopté le 21/01/2013 par le gouvernement a été décliné en région Occitanie en concertation étroite avec l’ensemble des acteurs des politiques de solidarité (services de l’Etat, collectivités territoriales, associations, partenaires sociaux, personnes en situation de pauvreté).

L’adaptation des mesures retenues au niveau national à la réalité des besoins exprimés localement a nécessité et nécessite toujours en Occitanie la mobilisation de tous, à travers la mise en place de comités de pilotage régionaux animés par la DRJSCS et départementaux animés par les DDCS/PP.

La journée régionale de mobilisation en faveur de la lutte contre la pauvreté s’est déroulée le 24 novembre 2016, à la Fabrique des arts, à Carcassonne, en présence de madame Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable, et de Jean-Marc Sabathé, préfet de l’Aude.

Cette journée a rassemblé une centaine de participants, venus des 13 départements de la région. Des représentants du niveau national étaient également présents, notamment madame Tagliana, adjointe au Directeur général de la cohésion sociale (DGCS).

Cette manifestation a permis de consolider une nouvelle gouvernance, en termes d’animation et de suivi du plan, étendue à la grande région Occitanie.

Elle a également permis de présenter l’état des lieux de la pauvreté en Occitanie. La région est en effet particulièrement impactée par la pauvreté : 16,7 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (contre 14.3 % pour la moyenne métropolitaine) et 4 des 10 départements métropolitains les plus touchés (Gard, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales) se situent le long du littoral, où près d’1 habitant sur 5 vit sous le seuil de pauvreté.

Cette journée de travail visait également à présenter les grands axes de la feuille de route régionale. La région a en effet identifié 4 priorités régionales :

-  La prévention et l’accès aux droits au travers de différents dispositifs  : les points conseil budget, les schémas départementaux de la domiciliation, le dispositif d’aide alimentaire et les schémas départementaux d’amélioration de l’accessibilité des services au public.

-  Le logement et l’hébergement, l’enjeu dans ce domaine est de mettre en œuvre les 5 orientations principales issues des diagnostics départementaux à 360° « de la rue au mal logement » et de la synthèse régionale (développer l’observation sociale, produire des logements adaptés et améliorer les logements existants, renforcer et adapter l’offre d’hébergement et de logement accompagné, optimiser et mieux articuler les dispositifs d’accompagnement, conforter la coordination des acteurs).

-  La santé, dans ce domaine l’enjeu est de mettre en place un protocole de collaboration entre DRJSCS et ARS afin de mieux coordonner les actions en direction des personnes en situation de précarité et de développer l’accès aux droits de santé, en lien avec l’Assurance maladie.

-  L’emploi et la formation, dans ce domaine 2 grands enjeux ont été identifiés : optimiser la garantie jeunes dans l’ensemble de la région et développer les articulations entre le dispositif d’insertion par l’activité économique et les dispositifs d’hébergement et d’insertion.

La région a fait le choix de mettre en avant un public prioritaire : les jeunes, au travers de 2 actions : la mise en place d’un comité régional en faveur du logement des jeunes, qui vise à mieux évaluer les besoins régionaux et développer les projets en direction du public jeunes, et les schémas départementaux des services aux familles.

Dans le cadre de la feuille de route régionale, 2 actions innovantes ont été présentées : la mise en place de la démarche « améliorer la gouvernance et développer l’initiative locale pour lutter contre l’exclusion » (AGILLE) en Lozère et la charte de gouvernance mise en place par le Rectorat, pour une école inclusive.

Durant l’après-midi, 4 ateliers se sont réunis autour de 4 thèmes :
-  l’accès à l’hébergement et au logement des jeunes,
-  les liens entre le dispositif expérimental « Point Conseil Budget » et les acteurs sociaux dans les territoires,
-  l’accès aux droits de santé des plus démunis,
-  l’articulation entre la garantie jeunes et les dispositifs d’hébergement et d’insertion sociale.

Ces travaux ont permis d’enrichir la feuille de route régionale en vue d’en faire une feuille de route pleinement partagée.

Pour en savoir plus...

Consultez le numéro 1 des Cahiers de la DRJSCS paru en novembre 2016 : "Du sans-abrisme au mal logement "

()