bandeau imageDRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Sports >Sport de haut-niveau >Les mesures d’accompagnement et de soutien des Sportifs de Haut Niveau (SHN)

Les mesures d’accompagnement et de soutien des Sportifs de Haut Niveau (SHN)

Article Sport de haut-niveau 27/09/2016

La majorité des représentants de la France dans les compétitions internationales de référence sont des sportifs amateurs. Ils se doivent donc de mener de front activité sportive et activité scolaire et/ou professionnelle pour assurer leur reconversion et subvenir à leurs besoins. Afin de leur permettre de concilier et de réussir ce double projet, le ministère chargé des sports a instauré plusieurs dispositifs avec des niveaux d’application variables (national ou régional). Renforcée par la loi du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels qui impose à chaque fédération d’identifier un responsable du suivi socioprofessionnel, la réussite du double projet des SHN est une question centrale et primordiale pour notre ministère. Nous verrons dans ces quelques lignes que le ministère et ses partenaires ont des moyens d’actions sur plusieurs domaines :

  1. les aides financières
  2. les aides à la formation et aux concours
  3. les aides à l’insertion professionnelle et les aménagements d’emploi
  4. les aides sociales spécifiques aux SHN.

Exemples d’accompagnements de SHN réalisés en région

Delphine Bernard

Sportive handisport, licenciée au Toulouse Université Club Escrime elle s’est présentée à la DRJSCS en mars 2014 et a effectué aussitôt un bilan de compétences auprès du prestataire externe de la DRJSCS MP conclu par le choix d’une orientation vers la formation BTS diététique

  • Prise de contact avec le lycée Lymayrac de Toulouse
  • Année scolaire 2014-2015 : Année de préparation au BTS diététique pour remise à niveau
  • Année scolaire 2015-2016 : 1ère année de BTS diététique avec de très bons résultats
  • En parallèle, Delphine a obtenue de très bons résultats sportifs ce qui lui a permis de décrocher obtenu son billet pour les Jeux Paralympique de Rio en fleuret.
  • De plus, en avril 2016, dans le cadre du Pacte de Performance, elle obtient un contrat d’image avec la RATP.

Sofiane Oumiha

Licencié au Boxing Toulouse Bagatelle, il s’est engagé en 2014 dans le passage du prévot fédéral, diplôme de la FF de Boxe, indispensable pour entraîner et encadrer les activités de club.

Sollicitée par le DTN et par le président du club, la DRJSCS a mis en place depuis le 1er octobre 2014 une CIP déconcentrés à l’attention de ce jeune afin qu’il puisse intervenir en tant que salarié dans son club tout en continuant à avoir une pratique sportive de haut niveau.

Le recours au dispositif de CIP a permis d’une part à l’association de pouvoir embaucher Sofiane à temps complet et d’autre part à Sofiane de pouvoir toucher l’intégralité de son salaire même en période de stage et compétition.

La sécurité financière apportée à Sofiane par cette CIP, lui a permis de se libérer d’un poids et de mieux s’investir dans sa pratique sportive. Depuis, il enchaine les bons résultats avec par exemple une 2ème place aux Jeux Européen de la Jeunesse à Baku en juin 2015 et la victoire du tournois de qualification olympique réservé aux pays européens de Samsun en avril 2016 qui lui confère de fait sa sélection aux Jeux Olympique de Rio en Août.

Pierre Plihon

Archer Français de haut niveau en catégorie Elite, il est licencié à l’Arc Club de Nîmes depuis deux ans. Pierre est né en 1989 à Nice. Actuellement numéro 1 Français son meilleur classement mondial est cinquième en 2014. Il est champion d’Europe par équipe.

La DRJSCS a été sollicitée en septembre 2014 par le club de Nîmes et le DTN de la Fédération Française de Tir à l’Arc afin d’envisager la mise en place d’une CIP. L’objectif principal étant dans un premier temps l’obtention d’une médaille au championnat du Monde et une qualification Olympique dans un deuxième temps.

Le 7 janvier 2015, Pascal Etienne, directeur régional, la FF de Tir à l’Arc, l’Arc Club de Nîmes (son employeur) ainsi que le sportif ont signé une CIP pour une durée d’un an reconductible.

Grâce à ce dispositif Pierre Plihon a été mis à disposition de sa fédération pour un total de 142 jours lui permettant ainsi de mener à bien son projet. Il est actuellement sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques de Rio en août et envisage un podium.