bandeau imageDRJSCS Occitanie

DRJSCS Occitanie

Retour à la page d'accueil
>Sports >Sport de haut-niveau >Le sport de haut niveau en Languedoc-Roussillon >Les aides à la formation et l’accès aux concours

Les aides à la formation et l’accès aux concours

Article Le sport de haut niveau en Languedoc-Roussillon 26/12/2017

Depuis la session 2000, les candidats au baccalauréat général et technologique, peuvent bénéficier du dispositif de conservation des notes, au même titre que les candidats non scolarisés, salariés, stagiaires de la formation professionnelle continue, et demandeurs d’emploi.

Ce dispositif consiste à permettre à ces candidats, lorsqu’ils ont été ajournés au baccalauréat de conserver leur demande, dans la limite de cinq sessions qui suivent la première à laquelle ils se sont présentés, le bénéfice des notes égales ou supérieur à 10 obtenues aux épreuves du 1er groupe, à la session où ils ont échoué, à condition qu’ils se présentent dans la même série que celle dans laquelle ils ont obtenu des notes dont ils demandent à garder le bénéfice (décret n°99-380 du 12 mai 1999 et décret n°99-381 du 12 mai 1999)

Les candidats sportifs de haut niveau qui ne peuvent être présents à la session normale de juin pour des raisons d’ordre sportif attestées par le directeur technique national de la fédération concernée, sont autorisés à se présenter à la session de remplacement de septembre. Ils doivent au préalable, lors de leur inscription au baccalauréat, communiquer à leur établissement scolaire leur qualité de sportif de haut niveau.

Les candidats inscrits à des épreuves facultatives, ainsi que ceux inscrits à l’examen ponctuel terminal d’éducation physique et sportive (épreuve obligatoire), subiront ces épreuves à la session normale de juin.

Les modalités pratiques ont été définies par instruction et adressées au directeur technique national (Instruction n°99-125 du 9 septembre 1999).

  • Aménagement de scolarité : L’instruction n°06-138 JS du 1er août 2006 constitue une véritable avancée en faveur des sportifs de haut niveau et des sportifs Espoirs. Elle concerne les élèves des collèges, des lycées d’enseignement général et technologique, des lycées professionnels, mais aussi ceux des centres de formation d’apprentis ou des sections d’apprentissage et l’enseignement supérieur. Ce texte, très attendu par les partenaires du sport de haut niveau, a été signé par monsieur Jean-François LAMOUR et monsieur Gilles DE ROBIEN le 1er août 2006. Il est paru au BOEN n°32 du 7 septembre 2006.
  • Les dérogations d’âge et de titre pour se présenter aux concours de la fonctions publique : Les conditions requises sont mentionnées dans la loi n°84-610 du 16 juillet 1984 modifiée.

15 sportifs de haut niveau par an peuvent bénéficier d’une dispense des épreuves de classement préalables à l’admission dans les écoles de pédicurie-podologie.

Le recensement des sportifs de haut niveau pour ce dispositif s’effectue courant octobre de chaque année auprès du directeur technique national. Pour en savoir plus, contactez votre correspondant fédéral.

  • Accès au concours de professeur de sport : Conformément au décret n°87-720 du 10 juillet 1985 modifié portant statut particulier des professeurs de sport, un concours de sélection sur les épreuves est ouvert aux sportifs ayant figurés au moins trois fois sur la liste des sportifs de haut niveau.